Category Archives: montagne

Les bourgeons d’épicéas éclosent…

Les mois d’avril et de mai ont été maussades, froids. Tout pousse avec un peu de retard et de subites hausses de températures stimulent rapidement la végétation. ..
Ces jours, nous sommes allés cueillir des bourgeons d’épicéas.  Très tendres et d’une saveur légèrement citronnée et mentholée, ils rehaussent la saveur du veau et du porc, en farce ou dans les sauces.
Nous faisons également beaucoup de sirops, pour aromatiser des desserts ou comme préparation pour des sorbets.
Des bourgeons sont aussi simplement sautés à la poêle avec une jardinière de légumes.  Ils lui confère une agréable fraîcheur.
Traditionnellement,  les bourgeons de sapin étaient utilisés pour confectionner un sirop contre la toux.

image

image

Advertisements

Les tussilages

Dans les mayens, dès que la neige commence à fondre, apparaissent sous l’herbe sèche,  les tussilages…De splendides petites fleurs d’un jaune vif et à la tige écailleuse…ce ne sera que lorsque la fleur sera fanée qu’apparaîtront les feuilles. Les anciens la connaissent sous le nom patois “taconet” et l’appréciaient surtout en tisane, car elle permet de lutter contre la toux.

Les fleurs et les tiges sont comestibles et sautés dans une poêle, ils agrémentent une jardinière de légumes…On peut également confectionner des sirops ou utiliser les fleurs en infusion pour parfumer des desserts…
Son parfum de miel est très subtil…
Aux mayens, le tussilage annonce, comme les crocus l’arrivée du printemps !

#restaurantclairdelune #mayensdeconthey #nature #cuisinesauvage #tussilage

image

1 ère balade à la découverte des plantes du printemps

Samedi matin, la pluie n’a pas découragé les participants à ce premier rendez-vous printanier. ..
Une découverte des propriétés des plantes sauvages médicinales et culinaires telles que les orties, les pissenlits,  le tussilage , les chénopodes Bon – Henri, les violettes…

A la fin de la promenade, Mme Faude, naturopathe, a fait déguster une préparation à base d’aïl des ours.
L’aïl des ours possède des vertus, fort intéressantes et est idéal pour faire une bonne cure de printemps.
Aide minceur, antibiotique, hypotensif,  dépuratif, rubéfiant,  hypotenseur,  antiseptique, etc. et très riche en vitamines C

Pour clore le tout…le repas partagé…un flan de chénopodes et orties..une crème aux chénopodes et tussilages. ..des médaillons de veau à l’aïl des ours..et une crème parfumée aux violettes…
Prochaine balade le samedi 25 avril 2015.

image

image

Saison 2015

Saison 2015 -Réouverture le mercredi 1er avril
C’est avec enthousiasme  que nous aurons le plaisir de vous accueillir dès le 1er avril.
Durant cet hiver, nous avons concocté un programme avec des balades pour découvrir la richesse de nos prairies de montagne et chaque mois, nous vous inviterons à déguster des plats particuliers à base de plantes sauvages et du terroir valaisan.
L’approvisionnement de proximité,  les produits de saison, les préparations “maison”, le calme des Mayens , la beauté du panorama. ..voilà de bons moments en perspective. ..

image

Beau ciel polaire en cet fin mars…

“Ici on cuisine”

Au Tessin, il existe un label affiché à la porte de certains restaurants qui intrigue “Ici on cuisine”.  Ce label vise à mettre en valeur, les restaurants qui préparent encore artisanalement leurs plats et qui n’ont pas recours à  la “convenience” food (plats pré-préparés).

Les auditeurs de la RTS ont ce matin, dès 8h00, donné leurs avis sur cette question. Certains, se sont exprimés de façon très lucide sur l’emprise de l’industrie agro-alimentaire dans la restauration. C’est effectivement une réalité et  il est absolument nécessaire de remettre de l’éthique dans notre travail. 

Travailler au quotidien avec des produits frais, c’est tout d’abord une joie, mais aussi du temps, beaucoup de volonté et de l’argent… et face à une réalité économique toujours de plus en plus dure, certains ont recours à la convenience food, pour assurer la pérennité de leur maison…

L’argent, voilà le nerf de la guerre !

Au “Clair-de-Lune”, nous avons à coeur de travailler des produits frais…cela même si nous pourrions gagner du temps ou de l’argent…

La route va être ouverte !

Cet après-midi, les ouvriers de la communes de Conthey travaillaient à l’ouverture de la route. Cette bonne nouvelle, nous permettra de débuter notre activité saisonnière, ce dimanche, 31 mars 2013.

Nous nous réjouissons de vous accueillir !

mars 2013 017 La pelle mécanique déblayant la route principale, en ce début d’après-midi. (27 mars 2013)

Dans l’attente de l’ouverture de la route

Au cours de cet hiver, l’avalanche du “Mapas” a , à nouveau, coupé la route principale des Mayens. L’amas de neige est certes, moins important que l’an passé. Cependant, les températures forts basses qui ont été enregistrées ces derniers mois, ont glacé cette couverture neigeuse ce qui ne facilitera pas le travail de la pelleteuse… 

Aux dernières nouvelles, la route devrait être  selon le responsable des services techniques, dégagée pour Pâques…Nous sommes reconnaissants envers les autorités communales,  d’effectuer ce travail.

Nous nous sommes habitués à cette situation qui fait que notre activité professionnelle, au vu  des dangers naturels (avalanche), doit être “mise en veille” 3 à 4 mois par année.

Ainsi, comme nos ancêtres, nous pratiquont une forme de transhumance  et rejoignons la plaine, en hiver…

Cet état de fait, n’a certes pas facilité le développement de notre établissement, situé, en dehors des sentiers battus, en pleine nature, avec seulement la beauté du paysage et la tranquillité comme attraits… Cependant, face à l’urbanisation folle qui  gagne la plaine du Rhône,  les stations touristiques et nos villages, nous constatons que notre clientèle apprécie de plus en plus le calme, la nature, la simplicité…

Nous nous réjouissons de débuter cette nouvelle saison 2013 et de vous faire découvrir dans ce bel écrin, les richesses du terroir du Valais…