Saison 2015

Saison 2015 -Réouverture le mercredi 1er avril
C’est avec enthousiasme  que nous aurons le plaisir de vous accueillir dès le 1er avril.
Durant cet hiver, nous avons concocté un programme avec des balades pour découvrir la richesse de nos prairies de montagne et chaque mois, nous vous inviterons à déguster des plats particuliers à base de plantes sauvages et du terroir valaisan.
L’approvisionnement de proximité,  les produits de saison, les préparations “maison”, le calme des Mayens , la beauté du panorama. ..voilà de bons moments en perspective. ..

image

Beau ciel polaire en cet fin mars…

Advertisements

Les mélèzes fleurissent….

Pour répondre à une question, fort pertinente, dont la réponse nous a été donnée par un de nos clients, spécialiste des bois…

Oui, les mélèzes fleurissent  au tout premier printemps avant que leurs aiguilles apparaissent. Les fleurs sont réparties de façon irrégulière sur l’arbre, au sommet des extrémités “mâles”, alors que les extrémités “femelles” porteront des pives…

Si les abeilles les butinent, l’apiculteur ne sera pas très content, car le miel sera très compact…

 

Aside

Au fil du temps, de nombreux détails de notre vie quotidienne s’effacent… Qui se souvient encore qu’autrefois, lors des rudes hivers, la viande séchée, la choucroute, la polenta, le pain de seigle que l’on coupait à la hache…composaient bien souvent et de façon répétitive,  les repas de nos ancêtres…

Dans son passionnant ouvrage, intitulé “Plantes et savoirs des Alpes”,Mme Sabine Bruschweiler,  écrit :*Au printemps, les plantes sauvages étaient les bienvenues. Orties, dents-de-Lion et Chénopodes Bon-Henri apportaient les premiers goûts frais et les vitamines. ..les gens en faisaient leur cure de printemps…ces trois plantes étaient prisées par la population pour leurs vertus dépuratives…pour éliminer toutes les crasses accumulées pendant l’hiver…”

Image

Les pissenlits et les primevères….

Ce printemps, au vu des excellentes conditions météo du mois d’avril, la floraison dans les prairies des mayens est en avance.

Les abeilles s’activent autour des fleurs de pissenlits, de primevères. Les grillons chantent…

Le pissenlit réputé pour éliminer les toxines, la primevère pour ses vertus contre la toux, peuvent être utilisés de multiples façon en cuisine. Nous privilégions leurs fleurs pour parfumer ou décorer différents plats…

Nous conservons leurs fleurs également sous forme de gelée ou de sirops.

Une macération de plusieurs jours, permet d’obtenir un parfum fort subtil, envoûtant qui reflète celui de la fleur dans le pré…

La récolte des fleurs est suivie d’une préparation minutieuse ou les pistils de chacune sont ôtés à la main…un travail lent, long…vite oublié lorsqu’on déguste le produit fini…

Image

 

 

Notre maman Annette

C’est avec beaucoup d’émotions que nous débutons cette saison 2014, sans la présence de notre maman, Annette qui est décédée le 22 novembre 2013…

Une page se tourne.. C’est l’histoire de notre maison… notre histoire et nous lui devons un grand respect pour ce qu’elle a accompli et pour son courage .

Le destin l’avait conduite par surprise au “Clair-de-Lune”…Elle, qui a dû apprivoiser ce monde et qui a tant appris au contact des gens. C’était pour elle, une belle aventure humaine. Elle n’a pas ménagé son temps, son énergie pour être dans la mesure de son possible au service de ses hôtes.

 

Réflexions en préparant la saison 2014

La cuisine est un thème dans le vent…Les émissions culinaires abondent…Les photographies de plats qui sont visuellement de véritables oeuvres d’art, captent l’attention des adeptes des réseaux sociaux, comme facebook ou instagram…Les agences de communication créent des “stars” que cela soient des cuisiniers, des bouchers, des pâtissiers…Les clients postent des commentaires sur les sites culinaires…C’est une folie totale…On y perd son latin…

Le monde s’étourdit…

Assiette de fromages d'alpages du Valais et terrine de sérac de l'alpage de Flore

Assiette de fromages d’alpages du Valais et terrine de sérac de l’alpage de Flore

Paradoxalement, l’industrie agro-alimentaire n’a jamais autant fait de “ravages” dans nos assiettes…et comme dans bien d’autres domaines, nous ne sommes plus conscients de l’essentiel, c’est-à-dire du goût, de la qualité d’un bon produit et du savoir-faire artisanal…

Certes, dans notre petit coin de paradis, nous sommes chanceux de pouvoir faire quelques pas et de cueillir des herbes ou des fruits sauvages, ou être en contact direct avec les producteurs…Cette démarche nous tient à coeur, car elle est le sens de notre travail et le respect que nous devons à nos hôtes…

 

Le printemps s’installe déjà…

Les températures élevées de cette semaine, font fondre à grande vitesse l’épaisse couche de neige qui recouvre encore, la route d’accès au Clair-de-Lune. ..

Si les conditions météo  continueront à être clémentes, nous pourrons débuter notre saison 2014 , au début du mois d’avril.