Tag Archives: restaurant Clair-de-Lune

Les bourgeons d’épicéas éclosent…

Les mois d’avril et de mai ont été maussades, froids. Tout pousse avec un peu de retard et de subites hausses de températures stimulent rapidement la végétation. ..
Ces jours, nous sommes allés cueillir des bourgeons d’épicéas.  Très tendres et d’une saveur légèrement citronnée et mentholée, ils rehaussent la saveur du veau et du porc, en farce ou dans les sauces.
Nous faisons également beaucoup de sirops, pour aromatiser des desserts ou comme préparation pour des sorbets.
Des bourgeons sont aussi simplement sautés à la poêle avec une jardinière de légumes.  Ils lui confère une agréable fraîcheur.
Traditionnellement,  les bourgeons de sapin étaient utilisés pour confectionner un sirop contre la toux.

image

image

Advertisements

Sérac de l’alpage de Flore

Chaque matin, nous recevons le sérac frais de l’alpage de Flore.

Ce produit qui était auparavant consommé, à la fin de la période d’estivage (soit mi-septembre) est à l’heure actuelle très prisé, car léger et très pauvre en calories. En règle générale, on le mange nature, juste légèrement salé ou poivré, avec des pommes-de-terre en robe des champs et une salade.

Au “Clair-de-Lune”, nous en réalisons des terrines de sérac, que l’on sert avec du pain de seigle AOP du Valais, ou encore de délicieux rouleaux de sérac, dans lesquels la saveur iodée de la mer (feuilles de nori) se mêle avec la fraîcheur et l’acidité du petit lait…

Apéritif d’autrefois

Autrefois,  il n’était pas rare de voir dans nos villages, des sureaux devant chaque maison.

Au printemps, on confectionnait avec ses fleurs, un sirop rafraîchissant que l’on mariait  lors des grandes occasions, fêtes et mariages…, avec du fendant ou du johannisberg !

Cet apéritif d’autrefois est à déguster au “Clair-de-Lune”,   tout comme le sirop de fleurs de sureaux maison,  servi avec de l’eau de la Duay ou de l’eau minérale.

Apéritif fleurs de sureaux